« Happy Therapy » à vélo en Vingeanne – Val de Saône !

Karine et Marion ont testé pour vous une journée à vélo en empruntant les Voies Bleue et Verte, longeant le Canal entre Champagne et Bourgogne. Sur le chemin, elles se sont arrêtées sur trois sites labellisés Accueil Vélo. Elles vous racontent tout :

Départ : Pontailler-sur-Saône – Arrivée : Champagne-sur-Vingeanne… Une jolie virée d’une quarantaine de kilomètres aller-retour.

Pour les moins sportifs, l’option est de prendre son vélo à Pontailler-sur-Saône et de le laisser à Champagne-sur-Vingeanne pour revenir en voiture. Il vous suffit de louer un vélo depuis les offices de tourisme d’Auxonne, Pontailler-sur-Saône ou auprès du Vélorail de la Vingeanne. Profitez-en pour rejoindre la jolie commune de Bèze et ses grottes, Mirebeau-sur-Bèze et le parcours du chat Mirabel, faire le tour des châteaux de la Vingeanne ou tester les autres activités sportives du secteur.

Étape n°1 : récupérer les vélos

Direction l’office de tourisme de Pontailler (labellisé Accueil Vélo) auprès d’Audrey et son sourire. Tout y est prêt pour nous chouchouter : vélos tout équipés avec le kit de réparation, antivol… Petit réglage des selles pour être à l’aise, récupération des informations touristiques sur notre parcours et c’est parti !

 

pontailler

© M. ABRIAL @ Côte-d’Or Tourisme

Étape n°2 : petit tour au Camping *** de la Chanoie

Ce camping (labellisé Accueil Vélo) devient une étape de choix pour ceux qui parcourent, comme le dit Pierre, gérant du camping, « l’autoroute du vélo qui relie les Pays-Bas à Barcelone ». Là aussi, les cyclotouristes trouvent tout ce qui est nécessaire pour une étape de qualité. Note importante : on y trouve la seule plage surveillée de la Saône (et vu les 35° à l’ombre cette journée-là, elle était tentante) ainsi que la Guinguette qui vous offre sa terrasse avec vue directe sur la plage : dépaysement garanti à 30 minutes de Dijon !

 

camping

© M. ABRIAL @ Côte-d’Or Tourisme

Étape n°3 : premier coup de pédale sur la Voie Bleue…

Sur cette partie, elle se juxtapose avec le parcours de Ponti, circuit de découverte pour les enfants, et le sentier de randonnée des écluses.

Zéro voiture (comme sur l’ensemble du trajet en fait) mais un maximum de détente en profitant de la vue sur la Saône. On se rend vite compte de toutes les activités qu’offre cette rivière : bateau, canoë, promenade à pied, vélo, baignade…. Et le plus agréable : tout le monde prend le temps d’échanger un bonjour, un sourire, ce qui rajoute encore au charme du tracé.

Étape n°4 : arrivée aux Tremblants…

… Nous quittons la Voie Bleue et la Saône pour la Voie Verte qui longe le Canal, une voie d’eau bien différente de la Saône. Elle est ponctuée de manière plus régulière par des écluses et des ouvrages d’art. Petit conseil : prenez le temps de vous arrêter pour regarder les mariniers (eh oui, il y a encore des péniches qui font du transport sur ce canal !) manœuvrer dans une écluse comme celle de Saint-Sauveur et d’échanger quelques mots avec eux. Authenticité garantie !

Si vous souhaitez faire une pause à Maxilly-sur-Saône ou à Cheuge, des haltes vous attendent avec tous types de services pour les camping-cars et les bateaux : bancs, eau potable (très utile pour remplir la gourde), toilettes, panneaux d’information… La propreté des lieux, constat que l’on peut faire sur l’ensemble du parcours, est la touche en plus qui permet de faire de cette journée un beau moment.

Ces deux itinéraires vélos se font sans stress et sans difficulté majeure : une fois votre rythme trouvé, vous n’avez plus qu’à admirer les paysages, les hérons qui décollent à votre passage, les canards… bref, PROFITEZ !

 

pontlevis_maxilly

© M. ABRIAL @ Côte-d’Or Tourisme

En plus, c’est l’occasion de découvrir de petites pépites comme le pont-levis de Cheuge, rendu célèbre par le film La Veuve Couderc avec Simone Signoret et Alain Delon (eh oui, vous allez passer sur les traces de célébrités !). Et le plus beau, c’est que vous pouvez toujours le voir se lever pour laisser le passage à l’un des nombreux bateaux qui naviguent sur le canal. Tout juste quitté Cheuge, vous voyez déjà se dessiner le Viaduc de Oisilly.

Étape n°5 : arrivée au Vélorail de Champagne-sur-Vingeanne

Il s’agit de l’unique vélorail de Côte-d’Or (labellisé Accueil Vélo). En plus d’un accueil chaleureux et convivial, ce vélorail propose de tester une activité familiale originale. Il vous offre également des vélos en location et une rosalie, des tables pour la pause pique-nique, un point d’eau potable et toujours les indispensables racks à vélos pour stationner sa « monture ». Pour les plus courageux, un sentier de randonnée pédestre part depuis le vélorail : le Sentier de Jacky.

velorail

© M. ABRIAL @ Côte-d’Or Tourisme

Dernière étape : parcours en sens inverse et là, surprise !

Même en reprenant le même trajet, aucune monotonie. Les paysages ont changé d’angle de vue, la lumière a évolué… mais ce qui reste c’est l’authenticité du parcours, la convivialité de tous les gens rencontrés, prestataires comme touristes, comme si l’aspect champêtre de ce bout de Côte-d’Or avait des vertus euphorisantes.

Testez vous aussi la « happy therapy » à vélo !

Retrouvez les tracés des itinéraires vélo dans le Val de Saône et la Vingeanne, sur la Côte de Beaune ou dans l’Auxois juste ici !

label_accueil_velo

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez le !